> Adhérer ! > Faire un don > Soumettre un litige en ligne > Prendre un rendez-vous

Achats de jouets : Nos conseils

Achats de jouets pour les Fêtes : Nos conseils

  • Les catalogues :
    • Ils contiennent d’intéressantes promotions mais jusque début décembre seulement et sous conditions de posséder une carte de fidélité
    • Hors promotions, les écarts se réduisent entre les enseignes
    • 500 à 1300 références sur chaque catalogue, mais rares sont les jouets présents sur l’ensemble des catalogues
    • De moins en moins de présentation sexiste même si le rose domine sur les pages pour les filles, mais on voit des garçons avec aspirateur ou devant une cuisine miniature.
  • Les prix
    • Nous avons réalisé un panel de 12 jouets populaires parmi les catalogues reçus ou sur internet. Un tableau résume les prix pratiqués, avec promotion jusque début décembre et après.
    • Voir le tableau : Cliquez
    • En novembre, Leclerc est en tête avec un panier à 435€ suivi de près par Auchan à 453€
    • Carrefour monte sur le podium à 481€
    • Amazon (520€) et Cora (523€) se tiennent
    • King Jouet ferme la marche à 565€
  • Comment acheter :
    • Il n’y a plus de grande enseigne de jouets en centre-ville (Oxybul se maintient à Nancy), mais on trouve de petits magasins avec des jouets originaux (jeux, jouets en bois…)
    • Internet n’est pas, de loin, le plus compétitif. Toujours comparer et faire attention aux frais de port et aux délais.
    • Eviter les ‘market place’ sur internet, source de litiges
  • Précautions à prendre :
    • Exiger le sigle CE, garantie du respect des normes européennes
    • respecter l’âge préconisé par les fabricants
    • Qui dit vélo ou trottinette, dit équipements de protection avec.
    • Animaux de compagnies : penser à la durée de vie, au coût induit, aux obligations liées (hygiène, sorties, odeur, bruit nocturne…)
    • Double emploi, enfant déçu…. vous avez un droit de rétractation de 14 jours pour les achats sur internet et les grandes enseignes accordent souvent de fait le droit de reprise.