UFC QUE CHOISIR NANCY et sa REGION

SERVICES

La Poste : la fin du courrier

La Poste ne se pose plus la question de la fin du courrier, mais s’organise pour y faire face.

Selon les sources, la réponse varie entre 2022 et 2030. Plus probablement avant 2025.

Ceci est une affirmation, pas un pronostic.

Les preuves :

– Réunion par La Poste des associations de consommateurs :  annonce de la fin du courrier que La Poste anticipe

– Actions concertées pour inciter les entreprises à réduire les envois de courrier :

° Hausse des prix du timbre très supérieure à l’inflation et mise en avant du tarif ‘vert’ permettant de distribuer en 2 jours au lieu d’un. Disparition progressive de l’utilisation du tarif ‘prioritaire’ dissuasif.

° Fermeture de nombreux points de dépôt du courrier (Rien que sur la Métropole de Nancy, fermeture du gros centre courrier de Nancy Lobau, d’Essey les Nancy, des bureaux de dépôt de courrier de Nancy St Nicolas, Nancy vieille ville, Nancy St Georges….).  On peut de moins en moins déposer du courrier

° Heures de levées du courrier avancées quasi partout à 9h00, suppression des boîtes aux lettres à levée en fin d’après-midi

° Non entretien des boîtes aux lettres de rue d’une saleté souvent repoussante

° Développement du courrier électronique, de la lettre recommandée par internet, impression des timbres possible à domicile, signatures électroniques des contrats….

– Lettres recommandées et colis mis en instances ? Les commerces, bars seront là pour vous remettre le courrier en instance.

Quid du courrier résiduel ?

Il restera à 95% les abonnements aux journaux et magazines, les publicités adressées, quelques courriers que les entreprises n’auront pas pu vous remettre sous forme numérique.

Qui distribuera ce courrier résiduel ?

Ceux qui distribuent les prospectus non adressés, ceux qui distribuent les colis et quelques facteurs dans les zones urbaines concentrées.

Et les facteurs ? Ils seront le plus souvent remis dans d’autres services et viendront parfois renforcer les distributeurs de pub et de colis.

Morale : ne pleurez plus sur la disparition des bureaux de poste, c’est en cours depuis plusieurs années et cela s’accélère.

Au mieux, de futures ‘maisons des services publics’ proposeront des services du courrier.

Mais pas de crainte, la Banque Postale, elle, se porte comme un charme !